Le septième épisode de «Drag Race: All Stars 4» était … déroutant

Après qu'une reine l'ait rendue triomphante à la compétition La semaine dernière , ce soir, les sept meilleures étoiles (réformées) ont été chargées de créer et d'organiser leur propre soirée club légendaire. Dans l'épisode le plus déroutant de la saison à ce jour, certaines reines ont choisi de voyager dans le temps tandis que d'autres ont voyagé dans l'espace, mais tout le monde n'a pas pu démarrer la fête. Ici pour (essayer de) donner un sens à tout cela, vos érudits résidents de Drag Race, JP Brammer et Michel Cuby .



JP : Eh bien, Michael Cuby, c'était certainement une heure de télévision qui a été enregistrée, montée et diffusée dans le monde. Et nous l'avons bien regardé ! Si j'ai l'air un peu désorienté, c'est parce que j'essaie de donner un sens à tout cela. Nous avons vu la réalité s'installer après le retour de Latrice Royale dans la série, après (ce que je crois) être l'un des épisodes les plus forts de Course de dragsters à ce jour. Manila est heureuse de retrouver son amie même si cela signifie qu'elles sont encore à sept filles. Monét souligne astucieusement que Latrice doit la surveiller, de peur qu'elle ne tombe dans le trope familier de la reine qui tourne le Ru qui s'éloigne peu de temps après sa rentrée. Ensuite, nous obtenons un défi qui... eh bien, parlons du défi ! Parce que je l'ai regardé deux fois et cela ressemble toujours à quelque chose que j'ai peut-être rêvé de voir exister et j'espère que vous pourrez m'ancrer, comme vous le faites si souvent.

Michael: Je ne pourrais pas être plus d'accord, JP. Cette saison de Toutes les étoiles a été un grand succès jusqu'à présent, mais cet épisode a été en grande partie raté pour moi. Cela a eu un début prometteur (avec Latrice plongeant immédiatement dans son nouveau récit ' Ru redevenue reine avec vengeance ', et Valentina soulignant toujours l'importance de vivre dans son monde imaginaire), mais l'élan a commencé à s'essouffler dès que RuPaul a dit les reines que leur défi cette semaine serait de créer et d'héberger leurs propres soirées club légendaires. Maintenant, il y a eu des défis vraiment déroutants dans cette émission, mais quelque chose à propos de celui-ci semblait juste être… complètement trop? On attendait d'eux qu'ils nomment leur soirée, la décorent, et L'héberger? Peu importe. J'étais ravie de voir Susanne Bartsch. C'est un endroit pour les légendes, d'accord !



JP : Écoutez, j'ai d'autres émissions vers lesquelles je peux me tourner quand je veux voir des reines peindre un mur. Bobby Berk fait cela pour gagner sa vie, tout comme Nate Berkus. je ne viens pas Course de dragsters pour ça. La façon dont les reines étaient jumelées ce soir était intéressante, bien sûr. Naomi x Valentina est une ligne de vêtements dont j'aurais aimé qu'elle existe. Monét et Monique forment une équipe de rêve comique. Latrice, Trinity et Manille ? Super! Mais les faire concevoir leurs propres clubs ? je ne vis pas.



Regarder Naomi transporter Valentina comme Banjo Kazooie pour faire de la décoration était amusant mais finalement déroutant. Que se passe t-il ici? Qu'en est-il de ce défi lié au fait d'être une grande drag queen ? Il y avait apparemment un élément de comédie qui nécessitait l'écriture, ou quelque chose comme ça. Ouais, c'est peut-être un truc pour moi, mais j'étais perdu. Susanne Bartsch avait l'air féroce, donc c'est une victoire. Et Rita Ora existe.

Michael: Au niveau de la surface, je comprends le lien. Mais les points forts de cet épisode n'étaient qu'accessoires au défi lui-même, qui fonctionnait mieux lorsqu'il nous permettait de voir comment les relations entre ces reines avaient évolué. Valentina semblait parfaitement satisfaite de laisser Naomi tirer tout le poids de leur équipe (parce qu'ils ne pourraient jamais perdre dans son monde imaginaire), tandis que Monét et Monique se sont mélangés comme s'ils avaient organisé des fêtes côte à côte pendant des décennies. Et nous savions déjà que Manille était ravie d'avoir Latrice de retour dans la compétition, mais c'était presque effrayant de voir à quel point elle était investie pour s'assurer que Latrice ne serait plus éliminée. C'était presque comme si Manille se blâmait tellement pour la première élimination de Latrice qu'elle a mis son propre jeu de côté pour lui donner une longueur d'avance. On pouvait dire que leur codépendance ne convenait pas du tout à leur troisième, Trinity. Mais je suppose que nous devons parler du défi réel, alors que dites-vous de ces soirées club que nos All Stars ont finalement proposées?

JP : Tout comme mon temps passé dans des environnements de club réels, j'ai ressenti une brève ruée vers la tête suivie d'un crash. C'était au moins divertissant sur un certain quelle? niveau. Naomi chuchotant Club 96 comme une opératrice de sexe par téléphone était assez emblématique. Monét et Monique avaient l'air de s'amuser. Je suis content qu'ils se soient amusés ! On s'amuse par ici. Notre trio a réussi un décor de club assez réaliste dans la Bee Hive. Je pourrais jurer que j'assistais à ce concours d'orthographe, éméché par des boissons de bar gay merdiques, tandis que Trinity disait à ce type déchiré d'enlever sa chemise. Été là! Ressenti réel.



Mais j'étais aussi un peu comme ... quels sont les critères ici? Qu'est-ce qui est jugé et pourquoi ? Nous avons eu des références au travail acharné de Manille en tant que graphiste, et cela a montré à quel point leur club avait l'air complet, mais cela ne s'est traduit par rien au moment de noter le devoir, de sorte que ses coéquipiers ont ressenti le besoin de rappelez-lui (ainsi qu'au public) que leur victoire était en grande partie grâce à elle. Cela ressemble plus à un échec évitable dans la série et moins à un moment organique entre les personnages. Par contre, j'ai aimé les moments tendres entre les reines elles-mêmes. Je pouvais sentir à quel point chaque élimination était devenue atroce, et je pense que cette saison a fait un excellent travail pour établir les enjeux personnels de chaque épisode, ce que j'ai moins eu dans Toutes les étoiles 3.

Michael: Je ressens la même chose pour les clubs. Club Hive semblait être le concept le plus pleinement réalisé, et Latrice était un hôte aussi amical que possible. Le Black Hole était une seconde proche, et maintenant je ne me reposerai pas jusqu'à ce que j'aie la chance de faire la fête avec un bébé extraterrestre vivant dans un incubateur aussi. Et le club 96 ? Eh bien… j'ai vécu pour l'esthétique glam des années 90 ! Et les looks de Valentina et Naomi ! Mais je pense qu'ils ont légèrement raté la cible quand est venu le temps d'organiser la fête. Habituellement, la règle empirique sur Course de dragsters est juste pour faire rire les juges, mais le dialogue entre ces deux reines était presque trop axé sur l'humour. J'ai compris qu'ils agissaient de manière exclusive et trop cool pour être là, mais la blague s'est très vite estompée. J'ai adoré regarder les juges lutter pour boire leur champagne dans ces longs verres caricaturaux. Qui a dit que la mode était confortable ?

Dans l'ensemble, tout le défi semblait décousu. Il est normal que Manille n'ait pas été désignée gagnante malgré sa grande contribution au succès de son équipe, car rien dans ce défi n'a jamais eu de sens ! Je suis d'accord que Latrice et Trinity étaient de meilleurs hôtes pendant la fête, mais l'hébergement n'était qu'une petite partie de ce que ce défi impliquait! Si c'est tout ce qui était jugé à la fin, pourquoi obliger ces reines à passer autant de temps à décorer au préalable ? J'en ai juste besoin pour avoir un sens.

JP : Donnez du sens ! Mais encore une fois, Susanne avait fière allure. En fait, je pense que c'est ce sur quoi je me suis surtout concentré. Quoi qu'il en soit, parlons de la piste sur le thème du plastique. Pour qui as-tu résisté ? J'ai adoré Trinity, Latrice et Monét tout en détestant activement la tenue de Monique. Trinity ressemblait à un chewing-gum couture coincé sous un siège de théâtre. Et Latrice... LATRICE ! Elle m'a donné quelque chose de tellement hors des sentiers battus pour elle, et je veux lui rendre hommage. Je l'ai aimé. Je ne veux pas trop penser à Monique, mais... aux choix. De plus, Valentina sort-elle en tant que Miss Venezuela au milieu du chaos qui se passe avec Maduro ? Le pouvoir que cela a. Les implications internationales que cela a. Reine de la politique internationale.



Michael: Il n'y a rien que j'aime plus qu'un récit de rachat, donc je dois dire que mon point culminant était définitivement Latrice. J'ai aussi adoré Miss Venezuela Barbie de Valentina - à la fois parce qu'elle avait l'air incroyable et parce qu'elle a poussé Michelle Visage à montrer complètement son cul lorsqu'elle l'a confondu avec Miss Colombie. Le regard de confusion totale sur son visage lorsque Valentina a expliqué la différence était inestimable. Et je suis totalement d'accord à propos de Monique… cette pauvre chose. Quand elle est sortie, j'ai immédiatement eu la référence de Joséphine Baker, mais ce look n'était tout simplement pas ça, et je pense que les juges le lui ont fait savoir. En parlant des juges, ils ont mis Latrice et Trinity en haut tandis que Valentina et Naomi ont atterri en bas. Accepter? Être en désaccord?

JP : Je vois pourquoi, compte tenu des critères, Naomi et Val se sont retrouvés en bas. Je pense juste que les critères étaient bizarres et pas très bien définis. Compte tenu de ce que nous avons, cependant, je ne peux imaginer personne d'autre dans cette fente. J'aurais échangé Trinity contre Manille, mais peu importe. La partie la plus intense de cet épisode a immédiatement suivi les critiques des juges, quand on voit Valentina, qui l'avait joué déséquilibré et dans le personnage (que j'adore !) montrer une réelle vulnérabilité. Elle a reconnu sa position, je pense, et n'a pas jeté Naomi sous le bus, ce que je respecte. C'était déchirant pour moi en tant que Valentina stan, mais je pense qu'elle était un acte de classe à ce sujet. Et bien que Naomi n'ait remporté aucun défi, je considère ce dernier épisode comme une sorte de victoire. Cette synchronisation labiale était l'étoffe des légendes et je ne peux pas m'empêcher de penser qu'elle en tire le meilleur parti. Je ne savais pas que Val et Latrice étaient si liés, au fait.

Michael: Moi non plus ! Et bien que je fait sachant que Valentina et Trinity étaient proches, j'ai été également surpris de voir que Trinity ressentait un réel sentiment de loyauté envers sa sœur de la saison neuf. Étant donné que le récit de Valentina cette saison a consisté à créer un monde fantastique, j'ai l'impression que nous, en tant que téléspectateurs, avons été trompés – comme si les producteurs avaient une réserve secrète de moments filmés montrant Valentina agissant simplement naturellement et amicalement avec ses concurrents, mais refusez pour les laisser sortir du coffre-fort de haute sécurité de VH1.



Ces deux derniers auraient été difficiles malgré tout. Comme l'a souligné Trinity, les bulletins des deux reines se sont finalement égalisés, même si je conviens que la synchronisation labiale défiant la gravité de Naomi de la semaine dernière aurait dû être considérée comme la gagnante du défi LaLaPaRuZa. De plus, il y avait le fait que Naomi a fait la majeure partie du travail pour ce défi et a (à juste titre) remis en question l'éthique de travail de Valentina en conséquence. Disons que je suis content de ne pas avoir été Trinity ou Latrice.

JP : Cordialement d'accord ! Bien que cela nous amène à cette synchronisation labiale. Maintenant, vous savez, je félicite Trinity de vouloir faire quelque chose hors de la boîte. Mais nous savons déjà qu'elle peut être drôle. Et ce n'était pas tellement drôle que c'était... juste désagréable à regarder. Je ne sais pas. La traînée de mamie nue avec la poitrine tombante n'a tout simplement pas frappé la bonne note pour moi, et je me suis retrouvé impatient de ne pas avoir à la regarder. Latrice a bien sûr joué de manière adéquate et je pense que la victoire était justifiée. Mais comment te sens-tu ? Trinity était-elle folle dans le bon ou le mauvais sens ?

Michael: Curieusement, je me souviens avoir écrit que Trinity a remporté cette synchronisation labiale dès qu'elle a poussé son déambulateur sur le côté dans mes notes, alors j'ai été agréablement (et je veux dire agréablement) surpris d'entendre RuPaul nommer Latrice la gagnante. Mais honnêtement, je pense que cela en dit plus sur la façon dont j'ai été conditionné pour regarder cette émission que sur mes sentiments réels sur qui a fait mieux; Je me sentais également très mal à l'aise en regardant la performance de Trinity, mais je ne pouvais tout simplement pas imaginer un scénario dans lequel RuPaul ne tomberait pas dans le piège du slapstick. Cela dit, je suppose qu'il y a un précédent ici : Latrice a déjà gagné une synchronisation labiale en ne faisant rien d'autre que de se tenir sur place et de se frotter le ventre, après tout ! C'était formidable de voir Latrice boucler la boucle avec son arc de rédemption, mais elle s'est retrouvée avec la tâche peu enviable de renvoyer l'un de ses concurrents chez lui. Après un message sincère, elle a révélé le nom de notre fille Valentina sur le rouge à lèvres. As-tu pleuré aussi fort que moi ?

JP : Fille. Je suis le pleurnichard. Mais je suis aussi fier de ma fille. Je pense qu'elle est arrivée et a vendu un angle qui a amené de nouvelles personnes dans le giron. Dans sa saison, elle a fini par se sentir un peu distante, aussi belle et populaire qu'elle était. Quelle joie de découvrir qu'elle est complètement dingue dans sa magnifique tête cette saison. Je dois aussi dire que je suis content que nous puissions voir plus de Naomi, qui, je l'espère, commencera à tourner la page à partir de maintenant. Et tandis que Trinity a peut-être grincé devant Manille dans le classement de puissance, cette saison semble chaotique. Cela témoigne peut-être de la force des reines restantes. En tout cas, si All Stars évite plus d'épisodes comme celui-ci, ça va toujours fort.

Obtenez le meilleur de ce qui est queer. Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire ici.