Demi Lovato nous montre que c'est bien de sortir pour prendre du temps

Comme toute personne queer le sait probablement, le chemin vers la vie de votre vérité n'est pas toujours une ligne droite. Bien sûr, les médias populaires aiment réduire nos récits de coming-out à des moments nets et faciles à digérer, mais nos identités sont élastiques et en constante évolution.



Demi Lovato, qui est sorti en tant que non-binaire sur un podcast cette semaine et a partagé qu'ils utilisent maintenant leurs pronoms, aide à montrer au monde que la découverte de soi LGBTQ+ peut être un processus lent, plein de révisions et de suppositions.

Dans un clip d'un livestream récent avec l'actrice Glenn Close et le journaliste Anderson Cooper, obtenu exclusivement par Gens , Lovato a révélé qu'ils avaient passé des années à essayer de l'intégrer dans un moule de ce que je pensais que la société attendait de moi, ce qui continue d'être un combat pour de nombreuses personnes homosexuelles même après leur sortie.



J'avais tellement refoulé de moi-même au fil des ans, a déclaré Lovato. Ayant grandi dans le Sud et élevé en tant que chrétien, j'avais ces croyances qu'on m'avait dites.



Quitter la maison, a déclaré Lovato, leur a finalement permis de remettre en question leurs croyances intériorisées et de reconnaître la partie étrange de moi-même.

L'icône pop de 28 ans a été transparente avec les fans sur son identité queer ces dernières années. En 2016, ils ont dit ils n'aimaient pas les étiquettes , mais plus tard, en 2018, a discuté du sentiment très fluide dans un Panneau d'affichage entrevue. En mars de cette année, Lovato est devenu pansexuel, proclamant que je suis si fluide maintenant lors d'une conversation avec l'animateur de podcast Joe Rogan.

Il est important de noter que Lovato découvre lentement sa vérité lentement au fil du temps n'est pas un processus de confusion ou de phases, mais plutôt un processus de clarté croissante. (En tant que personne qui s'est identifiée comme bisexuelle avant de s'identifier différemment dans le cadre queer, je sais que cela peut prendre du temps et de la réflexion.)



Pour Lovato, qui a publiquement partagé ses luttes contre la santé mentale et la toxicomanie, le coming out a été une nouvelle forme de libération. Je pense qu'une partie de ma liberté consiste à reconnaître la partie queer de moi-même, qu'ils ont partagée pendant le livestream. «Parce que pendant tant d'années, je l'ai poussé vers le bas… Et tant de liberté dans ma vie aujourd'hui vient du simple fait que je vis ma vérité authentique.

D'autres célébrités LGBTQ + ont également expliqué à quel point il peut être difficile et déroutant de savoir qui vous êtes sous les projecteurs, en particulier lorsque vient le temps de partager une identité non binaire.

Dans un entretien avec CBS matin l'année dernière, la chanteuse britannique Sam Smith ont dit qu'ils n'étaient pas préparés au ridicule auquel ils seraient confrontés pour être sortis non binaires. Smith a également déclaré qu'ils posaient quotidiennement des commentaires et des questions problématiques et l'ont qualifié de très, très intense. En entendant cela, il est facile de comprendre pourquoi Demi Lovato aurait pu se sentir obligée de rester cachée. Parfois, il peut sembler plus facile d'éviter toute la stigmatisation et les idées fausses que de faire son coming out.

Comme Lovato l'a écrit dans un tweet annonçant leur identité non binaire plus tôt cette semaine, Non seulement ma vie a été un voyage pour moi, mais je vivais aussi pour ceux de l'autre côté des caméras.

Contenu Twitter

Ce contenu peut également être consulté sur le site est originaire à partir de.



Maintenant, Lovato profite du pouvoir de sa propre vérité et utilise sa plate-forme pour soutenir et amplifier d'autres voix non binaires. Le chanteur devrait se produire au concert virtuel Can’t Cancel Pride plus tard cette année, aux côtés de Lil Nas X et Ricky Martin. Et sur leur podcast 4D cette semaine, Demi a discuté avec un auteur non binaire Alok Vaïd-Menon , brisant les conceptions populaires sur les personnes non binaires et non conformes au genre.

Continue de vivre ta vérité, Demi.