20 bandes dessinées queer dans lesquelles sombrer en quarantaine

Alors que nous nous installons pour au moins quelques semaines supplémentaires d'isolement inspiré par le coronavirus – et apprenons à développer des outils pour nous distraire une fois notre quota quotidien de consommation de nouvelles atteint – nous réalisons peut-être qu'il est temps de changer un peu les choses. Si vous avez déjà terminé Ulysse et Une petite vie , ou toute la série Harry Potter (encore une fois), la révélation que les choses ne reviendront pas à la normale d'ici Pâques signifie au moins que vous avez plus de temps pour la littérature ce printemps, même si vous avez déjà terminé votre liste de seaux littéraires. Entrez dans le livre d'images.



La lecture de bandes dessinées et de romans graphiques demande une concentration particulière, une immersion profonde dans un monde visuel qui peut souvent être si englobant que les lecteurs sont surpris quand il se termine. C'est une compétence enrichissante, lire des bandes dessinées, mais cela prend du temps, à la fois pour apprendre et pour utiliser. Plus vous passerez de temps à vous pencher sur une œuvre graphique bien construite, plus vous en tirerez profit.

Les lecteurs LGBTQ+ sont particulièrement récompensés par une lecture attentive. Car bien que les bandes dessinées aient depuis longtemps la réputation d'histoires masculines vaguement homoérotiques mais jamais réellement homosexuelles et de contes d'animaux drôles qui ont inspiré mais n'ont pas reconnu les cultures Furry existantes, les queers ont expérimenté le monde étrange de la narration d'art et de texte aussi longtemps que le formulaire a existé. Même si vous avez déjà dévoré celui d'Alison Bechdel Maison amusante , Marvel's The Fierté , et Arn Saba Le Neil le cheval collecté , il y a bien plus à découvrir.



Nous avons demandé à nos créateurs de bandes dessinées queer préférés des suggestions pour vous aider à démarrer :

Jay Edidin



La moitié du podcast Jay et Miles X-Plain les X-Men , Edidin est écrivain, éditeur et professionnel de la bande dessinée.

Darryl Allez, Petit jardin

Mon confort a lu pour aller sur une décennie. Il s'agit d'une série de vignettes douces et peu exigeantes mettant en vedette un collectif agraire de femmes monstres queer qui vivent dans des légumes géants; si vous avez besoin de plus que cela pour vous vendre, je ne comprends vraiment pas vos priorités.

Salle Justin



Le caricaturiste et éditeur Hall est l'homme derrière Pas de lignes droites .

Gengoroh Tagame, La Passion de Gengoroh Tagame

L'un des genres les plus importants pour les queers confinés à la maison est le porno LGBTQ + chaud ! Gengoroh Tagame est le maître incontesté du manga érotique gay et a révolutionné la représentation des hommes asiatiques queer. Son travail combine une narration intelligente et stimulante avec des hommes hyper-masculins et poilus et généralement une touche BDSM.

Colleen Coover, Petites faveurs : la collection définitive de porno girly

L'une des plus grandes séries de bandes dessinées érotiques du début des années 2000 a finalement été rassemblée dans une édition magnifique avec laquelle tout le monde voudrait s'abriter. Coover, une artiste lauréate d'Eisner, offre une délicieuse action entre filles avec une positivité sexuelle et des éléments fantastiques amusants.



Bichakh Som, Moteur Apsara

Som a créé une collection de nouvelles qui dansent entre les genres et les identités, passant de descriptions incisives des réalités sociales modernes à des ruminations poétiques sur l'avenir. Cette anthologie d'une superstar de la bande dessinée montante, qui centre les récits queer et trans sud-asiatiques, est précisément ce dont nous avons besoin en ce moment.

Maïa Kobabe, Genre Queer

Personne n'a réussi à illustrer une vie non binaire comme Kobabe l'a fait dans ce premier livre engageant et finalement édifiant d'un nouveau talent monumental. Puisant dans les riches traditions des mémoires graphiques queer, il a placé la barre haute pour ceux qui viendront ensuite.

Rob Kirby

Écrivain et créateur de bandes dessinées, le livre le plus récent de Kirby est Le projet Shirley Jackson , une anthologie de bandes dessinées.

Howard Cruse, Bébé en caoutchouc coincé

Stuck Rubber Baby, un classique froid comme la pierre, est un conte vaguement autobiographique détaillant le passage à l'âge adulte et le passage à l'homosexualité de Toland Polk, son héros imparfait mais engageant, dans le contexte de la bataille contre la ségrégation au début des années 1960. Alabama. Bien que Howard Cruse nous ait quittés à la fin de l'année dernière (RIP, cher Howard), ce livre, plus que tous les autres, vivra, une lecture incontournable.

MariNaomi, La vie sur Terre

Une trilogie YA délicieusement imaginative et stylistiquement variée mais accessible sur un groupe de lycéens de races et d'horizons variés naviguant dans la vie du lycée, la romance (à la fois queer et autre) et. . . d'éventuelles formes de vie extraterrestres infiltrant leurs rangs ! (Insérez une musique étrange ici.)

Éric Kostiuk Williams, Condo Heartbreak Disco

Ce voyage sauvage et étrange implique une paire de créatures immortelles vieilles de plusieurs siècles luttant contre les maux de la gentrification et de l'appropriation culturelle dans le Toronto d'aujourd'hui. Les visuels fascinants et fantasmagoriques de Williams et le scénario bourré d'idées forment un mélange capiteux et mémorable.

Sarah Lautman

Lautman est un créateur de bandes dessinées et un enseignant. Son travail apparaît régulièrement dans Le new yorker.

Sophie Yanow, Les contradictions

Récit de voyage magnifiquement rythmé / histoire de relation douloureusement résonnante au début de la vingtaine. Yanow est sérieusement accompli en tant que journaliste graphique et en tant que conteur narratif personnel, et ce livre est une vitrine fantastique de ces compétences. Les contradictions doit sortir de Drawn & Quarterly cette année, mais Yanow l'a sérialisé sans paywall à lescontradictions.com .

Béatrix Urkowitz, L'amant de tout le monde

Beatrix Urkowitz est un génie hors du temps. Allez acheter ce gâteau de princesse à cinquante niveaux extrêmement sans conneries d'un traité philosophique de bande dessinée.

Pénélope Bagieu, Le rêve californien'

Ceci est une biographie narrative de Cass Eliot. Beaucoup plus nuancé et axé sur les relations qu'une biographie de carrière directe, et le dessin de Bagieu est intelligent et charmant. Personnellement, je fais allégeance à Mama Cass et j'offre ma confiance implicite à tous ceux qui l'aiment.

MariNaomi

MariNaomi est la dessinatrice derrière Kiss & Tell : Un curriculum vitae romantique De 0 à 22 ans .

Nicole J. Georges, Aller chercher : comment un mauvais chien m'a ramené à la maison

Description : Un mémoire de bande dessinée sur la relation du dessinateur avec un chien de sauvetage en difficulté.

Pourquoi c'est une lecture parfaite pour la pandémie : C'est une histoire touchante qui illustre (haha) un lien profond et compliqué entre une femme syrienne queer et son chien.

Yumi Sakugawa, Il n'y a pas de bonne façon de méditer

Description : Un livre illustré rempli de bonnes intentions concernant votre santé mentale et d'adorables dessins.

Pourquoi c'est une lecture parfaite pour la pandémie : Vous en avez besoin, croyez-moi. Cela vous aidera à respirer.

Sina Grace, Rien ne dure éternellement

Description : Un mémoire de bande dessinée sur Grace, une jeune caricaturiste irano-américaine homosexuelle cis atteinte d'une maladie mystérieuse.

Pourquoi c'est une lecture parfaite pour la pandémie : C'est une lecture parfaite pour toujours, un mémoire délicat, engageant et doux-amer sur l'amour et la perte.

Wendy MacNaughton, Pendant ce temps à San Francisco : la ville dans ses propres mots

Description : MacNaughton illustre les mots et les histoires de citadins qui n'ont pas souvent leur mot à dire dans la littérature, notamment un chauffeur de bus, un sans-abri, un vendeur de marché fermier et un promeneur de chiens.

Pourquoi c'est une lecture parfaite pour la pandémie : Ce livre est une œuvre d'art étonnante qui relie la lecture à l'humanité d'une manière magnifique et extraordinaire.

Tillie Walden, Sur un rayon de soleil

Description : Un roman graphique de science-fiction sur les vaisseaux spatiaux et l'amour

Pourquoi c'est une lecture parfaite pour la pandémie : C'est une magnifique pièce d'évasion. Ce tome vous engloutira.

Kelsey a écrit

Illustrateur indépendant et dessinateur de bandes dessinées (et illustrateur fréquent pour eux. ), Wroten est le créateur du roman graphique Boulet de canon .

LR Hale, La nuit nous appartient

Permettez-moi de commencer en disant que je suis un partisan éhonté de la romance surnaturelle, surtout quand je me sens déprimé. Si vous ne le creusez pas trop, cherchez au plus profond de vous-même et commencez à travailler sur vos défauts de caractère inhérents et évidents. L'un de mes préférés est un super webcomic-ils-voudront-ils-ou-ne-vont-ils pas appelé La nuit nous appartient . Il s'agit d'un loup-garou insouciant nommé Henrietta (Hank) qui a été 'engendré' par inadvertance par un vampire tsundere réticent nommé Ada. J'adore cette bande dessinée. Il y a de tout : de l'action, des blagues et plus de tension romantique gay que vous ne savez quoi en faire.

Maggie Thrash, Le remède contre le désir

Maggie Thrash est une dessinatrice autobio que je regarde depuis un moment. Dans ce webcomic, elle raconte une pièce par pièce de son expérience en rencontrant puis en sortant avec Eileen Miles à l'époque heureuse avant les élections de 2016. Si ce n'est pas assez provocateur pour vous, je ne sais pas ce que c'est. Thrash est toujours douloureusement honnête dans son travail. Le lecteur a l'impression qu'elle ne cache rien, même si la vérité fait grincer des dents. Cela fait d'elle une personne très amusante et, parfois, étrange à lire. C'est l'une des nombreuses choses que j'aime dans son travail. Ses livres L'âme perdue soit en paix et Fille d'honneur sont incroyables aussi si vous aimez ce webcomic.

Jordie Bellaire et Dan Mora, Buffy contre les vampires

Pour ces recommandations, je voulais me concentrer sur des choses qui me font chaud au coeur pour les partager avec vous. Buffy a un espace sacré dans mon cœur qui ne peut jamais être terni. La série a été adaptée pour les bandes dessinées à quelques reprises, mais le plus récent Boom! iteration a rapidement gravi les échelons en tant que favori. Si vous avez déjà été fan de la série, je ne saurais trop recommander les bandes dessinées. L'art est fantastique et l'écriture me donne vraiment l'impression d'avoir à nouveau 17 ans et d'avoir peur de pleurer de rire devant les bouffonneries des Scoobies.

Terry Moore, Étrangers au paradis

Si vous recherchez un triangle amoureux bisexuel épique (qui est parfois un rectangle amoureux) pour les âges, ne cherchez pas plus loin que Étrangers au paradis par Terry Moore. Cette bande dessinée est un classique et nous a donné Katina (Katchoo) Choovanski, alias l'un de mes plus grands béguins de bande dessinée de tous les temps. J'ai lu cette BD pour la première fois il y a quelques années et je la recommande depuis. Strangers in Paradise est parfois un feuilleton larmoyant, parfois une comédie farfelue et parfois une histoire d'action palpitante. Il y a aussi beaucoup à lire. Pour couronner le tout, Moore a créé un addenda appelé Étrangers au paradis XXV pour le 25e anniversaire de la série, alors maintenant il y en a encore plus.


Comment le coronavirus change la vie des homosexuels